Statistiques et vitalité de la vie religieuse en France : une mise au point

Dans une interview accordée à l’Osservatore Romano, le 2 février 2012, à l’occasion de la journée de la vie consacrée, Mgr Braz de Aviz, Cardinal-Préfet de la Congrégation pour les Instituts de vie consacrée et les Sociétés de vie apostolique, fait état de statistiques erronées concernant les religieuses françaises qui, en dix années, seraient passées de 36.000 à 6000. Ces propos ont été relayés par l’édition numérique de la Croix du 2 février. C’est pourquoi, la Conférence des Evêques de France et la CORREF ont publié un rectificatif dans l’édition numérique de ce même journal, le 3 février. En effet, si les effectifs ont diminué entre 2000 et 2010, c’est dans une bien moindre proportion ! En 2000, on recensait 48412 religieuses apostoliques et 28678 en 2010, tandis que le nombre des moniales passait de 5237 à 3864. Diminution, oui. Hémorragie, non.

Dans ces conditions, la CORREF a adressé un correctif à l’attention de l’Osservatore Romano en vue d’être porté à la connaissance de ses lecteurs. Une lettre vient d’être également envoyée au Cardinal-Préfet de la Congrégation romaine afin de lui donner des renseignements plus exacts que ceux qui lui ont été fournis pour son interview ; pourtant nos statistiques lui avaient été déjà remises ainsi que, par ailleurs, aux évêques français lors de l’Assemblée plénière de l’épiscopat en novembre dernier. Les uns et les autres nous avaient d’ailleurs chaleureusement remerciés pour ce dossier et encouragés pour les efforts déployés.

Enfin, le rassemblement des 600 jeunes religieux et religieuses de France des 27-29 janvier atteste bien à quel point l’espérance que donne le Christ reste vivante dans nos Instituts sans nier les grandes transformations qu’ils subissent en même temps que toute la société occidentale. Les moments de partage, de détente et de prière qu’ont vécus ces jeunes ont manifesté une belle vitalité de la vie religieuse ouverte sur l’avenir.


La Corref, le 6 février 2012

© CORREF. Réalisation spyrit.net