Le 2 février nous fêtons la vie consacrée

Mardi 2 février 2010

Créée à l’image de Dieu, toute personne humaine est sacrée. Elle est destinée à devenir enfant de Dieu par adoption. Baptisée, elle reçoit une consécration fondamentale qui la "conforme" au Christ, mort et ressuscité, elle s’ouvre à la vocation chrétienne car elle est appelée à la sainteté. Tous consacrés ? Oui, chacun selon le don qu’il a reçu, au sein d’une humanité appelée à être rassemblée dans l’unique corps du Christ.

Dieu nous appelle à trouver en lui notre bonheur. Etre religieux, c’est incarner au sujet de l’humanité une conviction fondamentale et porteuse d’espérance. Nous sommes en route vers Dieu. Peut-être ne savons-nous rien de ce que sera l’avenir de l’humanité mais nous savons que Dieu appelle à lui toute la création.

Tout existe parce que Dieu l’appelle à exister. "Dieu dit :"Que la lumière soit", et elle resplendit. Il y a un très beau passage chez le prophète Baruch :"Les étoiles se sont mises à briller, joyeuses, chacune à son poste veille sur la nuit. Il les appelle ; elles lui répondent : "Nous voici !". (Ba 3,34). Les étoiles disent à Dieu un oui joyeux. L’existence de tout, toute existence, est un oui à Dieu.C’est ce que nous exprimons en faisant profession. Nous nous plaçons entre les mains de nos frères et soeurs et nous disons notre oui définitif. Me voici. C’est un signe explicite de ce que cela signifie que d’être un être humain.

D’après T. Radcliffe dans Eglise et vocation n°3 2008

Documents joints

  • 2 février (Word - 24 ko)
    A l’occasion de la fête de la vie consacrée, Nicolas Capelle, président de la CORREF s’exprime...
© CORREF. Réalisation spyrit.net