mardi 15 avril 2014
Anne-Claire Dangeard

Fête de la Présentation

au Vatican

FETE DE LA PRESENTATION

 

CITE DU VATICAN, 3 JAN 2012 (VIS). Hier après-midi en la Basilique vaticane, Benoît XVI a présidé les vêpres de la fête de la Présentation, qui rassemblaient les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique présents à Rome pour la Journée mondiale qui leur est consacrée. A l’homélie, après avoir rappelé que, selon la loi mosaïque, Marie et Joseph avaient présenté leur fils au Temple, le Pape a rapporté leur rencontre avec le vieillard Siméon et la prophétesse Anne, "qui reconnurent dans l’enfant le Messie annoncé". Dans la rencontre Marie et Siméon, "ce sont l’Ancien et le Nouveau Testament qui se rejoignent admirablement pour rendre grâce de cette lumière brillant dans les ténèbres. Empêchant la victoire des ténèbres, le Christ est cette lumière qui éclaire les peuples, et qui est la gloire d’Israël". Puis il a rappelé que cette fête a été choisie par Jean-Paul II en 1997 pour célébrer la vie consacrée, car la Présentation symbolise "l’offrande de sa propre vie par qui est appelé à représenter dans l’Eglise et dans le monde...les traits caractérisant Jésus, la virginité, la pauvreté et l’obéissance. Il est le consacré du Père. Dans cette fête, nous célébrons donc le mystère de la consécration, celle du Christ, celle de Marie, celle de tout ceux qui à leur suite se consacrent par amour pour le Royaume". Cette journée a une triple fonction : rendre grâce à Dieu pour le don d’un type de vie exprimant la sainteté de l’Eglise, et prier pour elle et les consacrés en communauté, diffuser ensuite les valeurs de la vie consacrée parmi les fidèles, en valorisant ceux qui ont choisi de suivre le Christ en mettant en pratique les conseils évangéliques. Enfin, elle permet aux personnes consacrées de renouveler leurs promesses et de raviver le sens de leur offrande de vie au Seigneur. "C’est ce que nous faisons aujourd’hui -a affirmé le Saint-Père- car c’est l’engagement de chaque jour de votre vie" de consacrés. 

Puis il est revenu sur l’Année de la foi, qui s’ouvre en octobre et qui favorisera un renouveau intérieur. Les consacrés seront tout particulièrement appelés à "approfondir leur rapport à Dieu. Acceptés comme règle de vie, les conseils évangéliques renforcent la foi, l’espérance et la charité, qui nous unissent à Dieu. Cette proximité du Seigneur, qui doit être une priorité de vie, porte à une adhésion au Christ renforcée. Ceci a une influence positive sur chacune des formes d’apostolat existant au sein de l’Eglise. Et grâce aux divers charismes et à la fidélité au magistère", les personnes consacrées sont "des témoins de la foi et de la grâce crédibles pour le monde comme pour l’Eglise". Toutes doivent s’engager avec enthousiasme dans la nouvelle évangélisation. En conclusion, Benoît XVI a repris une prière dans laquelle Jean-Paul II demandait à Marie d’intercéder en faveur de "tous ceux qui ont reçu le don de la vie consacrée, afin qu’ils en témoignent par une existence transfigurée, en avançant dans la joie vers la patrie céleste, aux côtés de leurs frères et soeurs".
 
Source  : www.visnews.org

Dans la même rubrique

© CORREF. Réalisation spyrit.net