Camp d’été : Clairvaux 2012, l’aventure humaine et spirituelle

du 26 août au 2 septembre 2012

Clairvaux, quésako ?

Clairvaux est un petit village à quelques kilomètres de Bar-sur-Aube. Un village avec une histoire originale, unique.

En effet, ce village abrita une grande abbaye cistercienne fondée par Saint Bernard au 12ème siècle. Ironie de l’histoire, c’est une prison qui s’élève aujourd’hui dans ses murs de clôture…

Pendant longtemps, les familles étaient en détresse car beaucoup n’avaient pas les moyens de payer une nuit dans le seul hôtel du village pour venir visiter un membre de la famille ou un proche.

Sous l’impulsion d’une religieuse et d’associations caritatives, un lieu d’accueil est né il y a quelques années : la Fraternité Saint Bernard. Une communauté religieuse anime ce lieu depuis sa création. Elle vit au rythme de l’accueil des familles de détenus et des visites aux parloirs de la prison. Elle vit aussi au rythme de l’Eglise locale et constitue un repère stable pour les chrétiens et les habitants de ce coin de campagne…

 

Le projet :

Il s’agit simplement de vivre une semaine au service de cette mission d’accueil, de partager ce beau projet avec la communauté et de l’enrichir.

L’été, des enfants sont présents dans la maison d’accueil et confrontés à ce monde de la détention.

D’autres enfants du village ne partent pas en vacances...

Le projet de la semaine de camp se construira avec vous autour de ces réalités pour :

- proposer des activités culturelles ou de loisirs les après-midi (foot, jeux de société, cahiers de vacances… selon vos talents et les attentes des enfants, de leur parent) ;

- monter ensemble un petit spectacle ou une soirée festive pour les familles hébergées et les habitants du village ;

 

Les moyens, le déroulement  :

Les matinées seront consacrées à  :

- la prise en charge de la vie quotidienne

- la préparation des activités de l’après-midi

- la formation humaine et spirituelle : pour être plus pertinent dans le service et le projet mis en œuvre.

Les après-midi seront consacrés  :

- au déroulement des activités

- à la prise en charge de la vie quotidienne

Les soirées seront libres et se termineront par un temps de relecture du vécu de la journée.

Chaque jour, un repas et un temps de prière seront communs avec la communauté qui accueille, ainsi qu’un temps de partage pour coordonner nos actions.

Le camp s’achèvera avec la participation à la messe paroissiale.

 

Tract en document joint.

Documents joints

© CORREF. Réalisation spyrit.net