Année jubilaire Pauline-Marie Jaricot (9 janvier 2012 – 9 janvier 2013)

Pour fêter les 150 ans de l’entrée dans la Vie de la Vénérable Pauline Jaricot, fondatrice de la Propagation de la Foi et des Œuvres Pontificales Missionnaires, les Œuvres Pontificales Missionnaires vous invitent à entrer dans une démarche jubilaire, et à bénéficier de l’Indulgence plénière qui y est associée, selon les termes énoncés ci-dessous.

 
DÉMARCHE JUBILAIRE

Année de la Vénérable Pauline Jaricot 9 janvier 2012 – 9 janvier 2013

Pour vivre le rescrit de la pénitencerie apostolique Prot. N. 1093/11/I

 

Sens de la démarche

Notre péché, selon sa gravité, nous éloigne ou nous coupe de Dieu ; son pardon nous remet dans la communion avec Lui et avec l’Église. Cependant, même pardonné, le péché comporte des conséquences douloureuses pour notre vie, aujourd’hui ou après notre mort. Nous ne pouvons pas « réparer » tout le mal qui a pu se faire à cause du péché. Nous invoquons alors « l’indulgence » de Dieu pour nousmêmes ou les uns pour les autres, afin d’être pleinement purifiés par son amour. L’indulgence engage donc une démarche de conversion : il s’agit de se laisser conduire par l’Esprit, d’entrer plus avant dans l’accueil de l’infinie miséricorde de Dieu. Cette indulgence peut être accueillie pour soi-même ou pour des défunts portés dans la prière au cours de cette démarche, dans la communion des Saints.

 

Conditions pour bénéficier de l’indulgence plénière

Le fidèle doit :
> Se rendre dans un des lieux jubilaires*.
> Confesser la foi de l’Église.
> Prévoir, au cours ou dans les jours proches de sa démarche, de recevoir le sacrement de réconciliation et de communier au cours d’une Eucharistie.
> Prier aux intentions du Saint Père et de l’Église.
> Vivre publiquement un temps d’adoration du Saint Sacrement.
> Prier publiquement le chapelet.

 

Litanies en l’honneur du Saint Sacrement

Dieu soit béni ! Beni soit son saint Nom ! Béni soit Jésus Christ, vrai Dieu et vrai homme ! Béni soit le nom de Jésus ! Béni soit son Sacré Coeur ! Béni soit son Précieux Sang ! Béni soit Jésus au très Saint Sacrement de l’autel ! Béni soit l’Esprit Saint Consolateur ! Bénie soit l’auguste Mère de Dieu, la très sainte Vierge Marie ! Bénie soit sa sainte et immaculée Conception ! Bénie soit sa glorieuse Assomption ! Béni soit le nom de Marie Vierge et Mère ! Béni soit Saint Joseph son très chaste époux ! Béni soit Dieu dans ses anges et dans ses saints !

 

Oraison :
Seigneur Jésus Christ, dans cet admirable sacrement tu nous as laissé le mémorial de ta passion ; donne-nous de vénérer d’un si grand amour les mystères de ton corps et de ton sang, que nous puissions recueillir sans cesse le fruit de la rédemption. Toi qui vis et règnes pour les siècles des siècles. Amen.
 

Méditation
Ô Jésus, Dieu tout amour, à quel excès nous avez-vous aimés ! Non content d’avoir institué la divine Eucharistie pour que le Corps et le Sang de la Victime infinie devinssent la nourriture spirituelle de nos âmes et le gage de notre résurrection glorieuse, vous avez encore voulu qu’elle perpétuât la mémoire et les mérites de votre vie et de votre mort ! C’est par l’immolation de votre coeur, dont il sortit du sang et de l’eau sur la croix après la consommation de votre sacrifice sanglant, que vous donnâtes naissance au sacrifice adorable de la Messe, sacrifice qui s’offre des milliers de fois par jour et dans des milliers d’endroits différents, dans les cités, dans les campagnes, dans les camps des armées, dans les hospices des malheureux, dans les prisons de la justice humaine, sur terre et sur mer, dans toutes les contrées de l’univers, partout où il y a des hommes qui peuvent en profiter. Sacrifice le plus saint, le plus auguste, le seul qui soit digne de Dieu, et qui néanmoins est commencé et consommé dans un très court espace de temps, pour le plus grand bien des prêtres et des fidèles dont il est comme la propriété. Pauline Jaricot « L’Amour

 

Les Mystères du Rosaire

• Lundi et samedi - Mystères joyeux
> L’Annonciation fruit du mystère : l’humilité
> La visitation fruit du mystère : la charité fraternelle
> La nativité fruit du mystère : l’esprit de pauvreté
> La présentation de l’Enfant Jésus au temple fruit du mystère : l’obéissance et la pureté
> Le recouvrement de l’Enfant Jésus au temple fruit du mystère : la grâce de ne jamais perdre Jésus et de toujours le rechercher • Mardi et vendredi - Mystères douloureux
> L’agonie de Jésus au Jardin des oliviers fruit du mystère : la contrition, c’est-à-dire le regret de nos péchés
> La flagellation fruit du mystère : la mortification du corps et des sens
> Le couronnement d’épines fruit du mystère : la mortification de l’esprit et des pensées
> Le portement de croix fruit du mystère : la patience dans les épreuves
> La mort de Notre Seigneur Jésus-Christ sur la croix fruit du mystère : un grand amour pour Jésus qui mort pour nous sauver • Mercredi et dimanche - Mystères glorieux
> La Résurrection fruit du mystère : la foi
> L’Ascension fruit du mystère : l’espérance et le désir du Ciel
> La Pentecôte fruit du mystère : la descente du Saint-Esprit dans nos âmes
> L’Assomption, fruit du mystère : la grâce d’une bonne mort
> Le couronnement de la Très Sainte Vierge Marie au Ciel fruit du mystère : une plus grande dévotion en Marie • Jeudi - Mystères lumineux
> Le baptême du Christ, fruit du mystère : l’état de grâce
> Les noces de Cana fruit du mystère : la confiance en la volonté de Dieu
> L’annonce du Royaume de Dieu fruit du mystère : la conversion intérieure, la sainteté
> La Transfiguration fruit du mystère : la contemplation
> L’institution de l’Eucharistie fruit du mystère : la pratique des sacrements

 

* Chapelle Sainte Philomène à Lorette : 42 Montée Saint Barthélemy 69005 Lyon, église Saint Nizier : rue de Brest 69002 LYON ou tout autre lieu indiqué par l’ordinaire diocésain à travers le monde.

 

Pour télécharger la présente notice, cliquer ci-dessous :

http://www.mission.catholique.fr/IMG/pdf/Demarchejubilaire.pdf

 

© CORREF. Réalisation spyrit.net