Abu Gosh, les Bénédictines du Mont des Oliviers

A quelques kilomètres de Jérusalem, sur la route de Tel Aviv, le village d’Abu Gosh est connu pour être resté neutre pendant la guerre d’indépendance d’Israël en 1948. Mais l’une de ses grandes richesses se trouve derrière les palmiers : une abbaye bénédictine où s’élève une majestueuse église croisée, et où les religieux s’emploient à créer des liens entre les communautés du village.

© CORREF. Réalisation spyrit.net