15ème assemblée générale de l’UCESM

Communiqué de presse du 21 mars 2012

Entre le 19 et le 25 mars 2012, l’UCESM (Union des Conférences Européennes des Supérieur(e)s Majeur(e) ) tient son Assemblée Générale à Lourdes. Celle-ci a pour thème : « la vie comme vocation », ce qu’exprime le prophète Jérémie (1,4) « La Parole du Seigneur me fut adressée ». C’est la CORREF, Conférence des Religieux et Religieuses de France, qui accueille cette Assemblée qui rassemble plus de 100 participants.

La rencontre a commencé à 18 h, par l’Eucharistie présidée par le Vice Président de l’UCESM, le Père Manuel Barbosa scj. Elle a tenu sa première séance officielle à 20 h avec le discours de la Présidente, Sr Lutgardis Craeynest fma, qui a déclaré ouverte cette XVe Assemblée Générale. Le P. Horacio Brito, Recteur des sanctuaires de Lourdes, est intervenu pour accueillir les participants en ce lieu. Il a souligné combien la vie de Sainte Bernadette aidait à comprendre que la vie est vocation.

Parmi les invités, Son Excellence Monseigneur Joseph W. Tobin, cssr, Secrétaire de la Congrégation pour les Instituts de Vie Consacrée et Sociétés de Vie Apostolique, prendra la parole comme conférencier principal pour aider la réflexion de l’Assemblée sur le thème.

En plus des membres du comité exécutif et du secrétariat, les participants sont des religieux et religieuses représentant les différentes conférences nationales qui sont membres de l’UCESM. Sont aussi présents d’autres religieux et religieuses représentant des pays européens qui ne font pas partie de l’UCESM ainsi que des représentants de laïcs chrétiens, avec lesquels l’UCESM est en relation.

Durant la semaine d’autres personnalités civiles et ecclésiales interviendront pour nourrir la réflexion et aider à approfondir la thématique.

Sr Maureen Cuzick, nds guide le travail de l’Assemblée en tant que modératrice.

Durant la matinée du deuxième jour, chaque conférence membre, provenant de 27 pays européens, s’est présentée. Ensuite a eu lieu la première conférence de Mgr Tobin. Partant de l’image de la vie comme pèlerinage, il a proposé trois points d’attention développant ce thème de la vocation :

1) quel est le vœu religieux le plus important pour la vie consacrée en Europe ? Celui de l’obéissance comprise comme une commune écoute de la Parole de Dieu.

2) Le lien entre vocation et vie professionnelle des religieux et religieuses en Europe : il a souligné que le professionnalisme est certes important mais que le service des hommes auquel la vie consacrée est appelée ne peut se réduire à des compétences.

3) Comment faire durer l’amour : il a mis l’accent sur la nécessité de comprendre la vocation religieuse comme un mystère d’alliance, alliance avec l’autre et alliance avec Dieu. Or quand la dimension de mystère disparaît dans la relation, c’est l’amour qui commence à mourir.

Durant l’après midi, la CORREF a organisé un pèlerinage sur les traces de Bernadette à travers Lourdes, depuis sa vie familiale jusqu’à sa rencontre avec la Madonne, parcourant les premiers pas dans la foi chrétienne de cette confidente de Marie. La journée s’est achevée par la projection en soirée du film « Des hommes et des Dieux » Quelques échos du film et du pèlerinage ont été repris au début de la matinée du mercredi 21 mars.

Durant ce troisième jour, Mgr Tobin a donné une deuxième conférence en partant de l’expérience de la première communauté chrétienne en Europe (les Philippiens), telle qu’elle a été consignée dans les Actes des Apôtres (chapitre 16). Il a permis de mieux saisir comment l’expérience de Paul peut aider à comprendre la mission de la vie religieuse aujourd’hui sur le sol européen. Il a aussi souligné la joie, que reflète la Lettre de Paul aux Philippiens, une joie qui est importante pour vivre la mission.

La matinée s’est terminée avec les témoignages de 5 jeunes religieux/ses venus de différents pays d’Europe et qui portaient sur le thème de cette Assemblée. C’étaient Fr Benoît (Taizé, en France) – Sr Nathalie Becquart (France) – Sr Inese Lietaviete (Lettonie) – Sr Katarzyna Król (Pologne) et P. Ricardo Freire (Portugal). De leurs témoignages ont émergé des valeurs qui soutiennent leur consécration : l’adhésion au Christ comme personne, l’écoute de la Parole de Dieu, la prière et l’adoration, l’attitude de service du Christ et de l’Eglise, le rôle du témoignage et enfin une vie créative et toujours joyeuse dans cette union au Christ.

L’après midi a été tout d’abord consacré à une intervention de M. Robert Rochefort, député au Parlement Européen, élu du parti du MoDem pour la région Sud Ouest de la France. Son propos a introduit l’importance de la “vocation” comme expérience spirituelle qui n’est pas nécessairement reliée à une religion. Il a également souligné la question de la transmission des valeurs et l’attention à avoir aux signes d’espérance présents dans nos sociétés européennes.

La fin de l’après midi a permis aux participants de se retrouver par groupes linguistiques pour approfondir leur réflexion à partir de questions laissées par Mgr Tobin : quel est le don de la vie religieuse à l’Europe aujourd’hui ? Comment l’UCESM peut aider la vie religieuse à transmettre ce don ? Des remontées de ces travaux ont eu lieu dans la soirée.

C’est ainsi qu’une première partie de l’Assemblée, consacrée à la thématique, s’est achevée. Ses conclusions seront reprises dans le message final.

 
 
© CORREF. Réalisation spyrit.net