1.5 Millions de jeunes

... avaient rendez-vous au Forum des Vocations, à Madrid

Une nouveauté : le forum des vocations, c’est-à-dire près de 70 stands, ouverts de 10h à 22h dans le parc du Retiro, à Madrid, pour présenter des congrégations religieuses et mouvements d’Eglise. La Conférence des Evêques de France (CEF) et la Conférence des Religieux et Religieuses de France (CORREF) ont souhaité avoir un stand pour offrir aux jeunes de France un lieu où parler « vocations ». Nous sommes donc partis à 5 : 2 prêtres, 1 religieux et 2 religieuses pour animer ce stand. Pour témoigner de la vie religieuse en générale, nous avons choisi, Lorraine, Yves et moi de confectionner un tee-shirt avec le slogan « Etre religieux, ça rend heureux ! ». Nous l’avons porté tous les 3 au long de ces journées. Il a eu du succès !

 

« Confiance, lève-toi, Il t’appelle ! ». C’est ce que nous étions venus dire à chaque jeune. Quelle place Dieu a-t-il dans ta vie ? Es-tu convaincu qu’Il t’appelle au bonheur par le service des autres ? Comment et avec qui prends-tu tes décisions ? Quel est ton désir profond ?... Nos discussions ont suscité de nombres questions, questions profondes et engageantes. J’ai été très touchée par la disposition des jeunes à ouvrir leurs cœurs à des interpellations qui ne sont pas des plus naturelles. J’ai aussi été émerveillée par leur soif d’avoir des repères pour construire leur vie spirituelle. Ils sont en recherche de témoins et d’accompagnateurs pour avancer sur leur chemin de foi. Discussions en groupe ou interpersonnelles plus longues, simple passage pour prendre quelques prospectus et « gadgets », intentions confiées sur le cahier de prières déposé devant l’icône de la Vierge… Chacun a pris ce qui lui convenait, au moment où il passait. Beaucoup nous ont remerciés de notre présence simple et libre. A la question : « Quelle est votre association ? ». Notre réponse était : « Nous n’avons rien à vendre, nous voulons juste te dire que Dieu t’appelle à devenir homme ou femme pleinement heureux ! ». Les journalistes nous ont confié que l’ambiance de notre stand était différente des autres. Oui, nous étions dans la gratuité de dire l’amour de Dieu à chacun et dans la communion de le faire en Eglise.

 

Cette belle expérience d’Eglise et ces rencontres fortes en vérité et épaisseur de vie m’ont redonnée un dynamisme intérieur spirituel et la fierté d’être une sœur bleue, petite congrégation inconnue de tous mais vivante pierre de l’Eglise au service des hommes.

 

 

Catherine Alleaume, sœur de l’Immaculée Conception de Castres

© CORREF. Réalisation spyrit.net